Tétouan: Rencontre sur l’autonomisation politique des femmes

La question de l’autonomisation politique et technique des femmes pour occuper les fonctions de leadership au sein des instances élues a été au centre d’une rencontre, tenue par visioconférence, entre la Commune de Tétouan et la Commune espagnole de Terrassa.

Les participantes à cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre du projet « Egalité en Méditerranée », ont souligné la nécessité de l’autonomisation politique et technique des femmes, afin d’ouvrir d’autres horizons pour les femmes devant leur permettre d’occuper les fonctions de leadership, notamment dans les instances élues locales, provinciales et régionales.

Dans ce cadre, la vice-présidente de la commune de Tétouan, Rhimou El Bekkali, a souligné que l’autonomisation politique des femmes nécessite qu’elles soient dotées des moyens, mécanismes et des techniques liés à la gestion institutionnelle, notamment en matière de développement de personnalité, du discours politique et de la sociologie de l’influence politique sur le public, tandis que l’autonomisation technique des femmes passe par la maitrise des mécanismes de gestion et de bonne gouvernance, et de la méthodologie d’élaboration des projets liés aux catégories vulnérables, en plus de développement des compétences et des outils de persuasion et d’influence sur les décisions politiques.

Selon un communiqué de la commune, Mme El Bekkali a appelé à renforcer la coopération avec la commune de Terrassa et à créer des organisations ou associations dans les deux villes qui seront chargées de la diffusion de la culture de la participation politique des femmes pour réussir leurs projets, que ce soit en matière d’élaboration des programmes d’action de la commune qu’en termes de mise en place de projets de développement durable.

Pour sa part, Nadia Chadi, la vice-présidente de la commune de Tétouan chargée des affaires sociales, a indiqué que l’intégration de l’approche genre dans les programmes de la commune, à travers ses projets et investissements, représente un enjeu important pour renforcer l’autonomisation des femmes et leur rôle au sein des instances élues, considérant que la création de l’instance de l’équité, de l’égalité des chances et de l’approche genre dans la Commune de Tétouan est une réalisation importante, dans le cadre du soutien à la démocratie participative, du renforcement de la place des femmes dans l’action politique et de l’autonomisation politique des femmes en général.

Cette rencontre a été une occasion pour présenter l’expérience du Conseil des femmes de la commune de Terrassa, auquel participent des femmes représentant des entités et des associations œuvrant pour l’égalité des sexes, et qui présente des propositions pour soutenir les politiques de genre.

Le projet « Egalité en Méditerranée », auquel adhère la commune de Tétouan, vise à renforcer l’égalité des sexes dans les politiques régionales, à travers trois axes liés à la promotion de la participation politique des femmes au niveau local, et à l’intégration de l’égalité de genre dans les politiques publiques, à travers les mécanismes d’appui de l’égalité, et de renforcer les liens de coopération entre la municipalité de Barcelone et les communes marocaines partenaires du projet.