Tanger: M. Miraoui s’arrête sur les chantiers de mise en œuvre du Pacte ESRI 2030

Tanger  – Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abdellatif Miraoui, a effectué, mardi à Tanger, une visite de terrain à l’Université Abdelmalek Essaâdi (UAE), dans le cadre de l’accompagnement et du suivi des mesures prises à l’occasion du lancement de la rentrée universitaire 2022-2023, et des chantiers pédagogiques de l’université.

Au cours de cette visite, le ministre, qui était accompagné du président de l’UAE et des doyens et directeurs d’établissements universitaires et d’écoles supérieures, a pris connaissance de près de toutes les mesures prises par l’université pour assurer la réussite de cette rentrée, qui intervient dans un contexte marqué par la réalisation de projets et de chantiers prioritaires, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation de l’écosystème de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (PACTE ESRI 2030).

M. Miraoui s’est enquis des installations pédagogiques, scientifiques et culturelles de la Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales (FSJES), de la Faculté des Sciences et techniques (FST) et de l’Ecole nationale des sciences appliquées (ENSA), qui ont été réhabilitées et aménagées pour accueillir les étudiants dans les meilleures conditions.

Il a également visité le projet du Centre CODE 212 à l’ENSA de Tanger, qui vise à renforcer les capacités numériques de l’université et à permettre aux étudiants de s’approprier les connaissances nécessaires à leur intégration sur le marché du travail.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, le ministre a souligné que cette visite s’inscrit dans le cadre du suivi de la mise en œuvre du Pacte ESRI, qui vise à construire l’être humain et à permettre aux étudiants de développer leurs compétences personnelles, linguistiques et numériques, et ce en droite ligne avec les Hautes orientations royales.

Il a précisé que cette visite a permis d’examiner, avec les responsables de l’université, la situation, les missions et les besoins du Centre CODE 212, afin de promouvoir les compétences numériques des étudiants, ce qui permettra de faciliter leur intégration sur le marché du travail, saluant le travail accompli par les cadres administratifs, académiques et techniques pour assurer une rentrée universitaire dans de bonnes conditions.

Pour sa part, le président de l’UAE, Bouchta El Moumni, a indiqué que cette visite a été l’occasion de s’arrêter sur les besoins et l’offre académique disponible au niveau des établissements relevant de l’université, notant qu’elle a permis aussi de prendre connaissance du cadre de formation et des efforts d’accompagnement déployés, pour former une nouvelle génération de cadres à la hauteur des exigences du développement du Maroc.

Cette visite a été également une occasion pour le ministre d’être à l’écoute des points de vue donnés par un groupe d’étudiants et de professeurs sur la manière de réussir le processus d’enseignement-apprentissage à l’université, et les points prioritaires qui contribueront à la mise en œuvre des recommandations ayant sanctionné les consultations régionales autour du Pacte ESRI 2030.

Il est à noter que la rentrée universitaire 2022-2023 est marquée par l’offre d’environ 50.000 places, destinées à accueillir plus de 126.000 étudiants, dont 27.000 nouveaux arrivants inscrits dans les différents formations proposées par l’Université.

L’UAE propose 296 filières de formation au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima au titre de cette année universitaire.

Il s’agit de 222 filières du cycle de formation fondamentale et 74 du cycle de formation continue, tandis que la capacité d’accueil des cités universitaires que compte l’UAE atteint environ 7.657 lits.