Tanger: Départ de la course au large « Globe 40 »

Tanger-  Le grand départ de la course au large « Globe 40 » a été donné, dimanche depuis la baie de Tanger, avec la participation de sept voiliers, dont un marocain, marquant le premier lancement de cette course au niveau africain et arabe.

Le Maroc est représenté dans cette compétition, organisée par « Sirius Evenement », en partenariat avec la Société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger ville (SAPT), par le voilier « Ibn Batouta Tribute », conduit par le skipper Mohamed Boussikouk, avec Omar Benseddik comme co-skipper.

Après plus de 30.000 milles parcourus au large et 8 étapes traversées sur 9 mois, à raison de 140 jours de mer et 120 jours d’escales, l’arrivée de la Globe 40, qui ambitionne un tour du monde en Class 40 par étapes, sera à Lorient.

Cette course, qui allie compétition sportive et objectifs touristiques, environnementaux et culturels, connait la participation de 7 voiliers de type Class 40 d’une longueur de 12,18 mètres, représentant le Canada, les États-Unis (2), la France, les Pays-Bas, le Japon et le Maroc, qui sillonneront plusieurs sites, notamment les îles du Cap-Vert, l’île Maurice, Auckland, Papeete, Ushuaia, Recife et Grenade.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, le Manager de l’équipage « Ibn Batouta Tribute », Antoine Bertereux, a souligné que la participation d’un équipage marocain portant le nom d’Ibn Battouta à cette compétition internationale marque le début d’une aventure exceptionnelle visant à renforcer le rayonnement international de la voile marocaine, relevant que « la poursuite de cette aventure nécessite du financement et des talents ».

Il s’est félicité du départ de cette course pour la 1ère fois d’un pays africain, et plus précisément du Maroc, avec la participation d’un équipage marocain, qui effectuera, tout au long du parcours, des analyses des eaux océaniques (salinité, température, courants…), pour transmettre les résultats à la base de données de l’Institut national de recherche halieutique (INRH), dans le cadre du projet de recherche scientifique « Blue Belt ».

Cet événement sportif international a pour objectifs d’accroître la visibilité et l’attractivité de la ville de Tanger comme destination phare du tourisme, notamment de plaisance, et de promouvoir les activités nautiques au Maroc, ainsi que de permettre aux habitants de la ville de découvrir le monde des courses à la voile.