Tanger abrite la FIJET Academy For Young Journalists

Les travaux de la FIJET Academy For Young Journalists se sont ouverts, lundi à Tanger, sous le thème « Les défis du tourisme dans le monde post-pandémique », avec la participation d’un parterre d’experts et d’universitaires marocains et étrangers, ainsi que des journalistes bénéficiaires du programme.

Cet événement prestigieux, organisé conjointement par la FIJET Académie pour jeunes journalistes, l’Institut supérieur international de tourisme de Tanger (ISITT) et l’Association marocaine des journalistes et écrivains du tourisme (AMJET-Maroc), sous l’égide du ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, est un programme résidentiel de 7 jours pour les journalistes entre 25 et 35 ans.

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture de cet événement, tenue à l’ISITT, le Président de la Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme (FIJET), Tijani Haddad, a souligné l’importance de ce programme de formation qui vise à permettre aux jeunes journalistes, qui veulent se spécialiser dans la presse touristique, de perfectionner leurs connaissances en la matière et de maitriser les aspects théoriques et pratiques de la diffusion de l’information dans ce domaine, mettant en avant l’importance du tourisme dans le monde sur les plans économique, social, culturel et environnemental.

Après avoir passé en revue l’histoire de l’écriture journalistique sur le tourisme, qui a commencé avec les découvertes des grands voyageurs, en l’occurrence Ibn Battouta, Marco Polo et Christophe Colomb, qui ont exploré le monde et offert à leur époque une meilleure connaissance du monde, M. Haddad a affirmé que le tourisme joue un rôle important dans le développement des économies, le renforcement de l’échange d’expériences, de cultures, d’idées et de valeurs, la promotion de l’entente entre les peuples et la consolidation de la paix.

Pour sa part, le secrétaire général de la Fondation méditerranéenne du tourisme, Andrew Agius Muscat, a fait part du soutien de son institution aux jeunes journalistes qui veulent se spécialiser dans l’écriture en tourisme, afin de mettre en lumière la Méditerranée, qui constitue l’une des plus importantes régions de l’histoire de l’Humanité ayant vu naître et vivre les plus grandes civilisations, de manière à faire connaitre son héritage culturel et son patrimoine matériel et immatériel.

M. Agius Muscat a, à cet égard, mis en avant l’importance de ce programme de formation, qui permet aux participants d’acquérir les connaissances en écriture journalistique dans le domaine du tourisme, de découvrir de nouvelles cultures et de faire de nouvelles expériences, relevant que cette édition sera l’occasion pour les jeunes journalistes de rencontrer et échanger avec des experts et des professionnels du tourisme et de découvrir les atouts touristiques dont regorge la région du Nord, notamment en matière de diversité culturelle.

De son côté, le président de l’AMJET-FIJET Maroc, Senhadji Najib, a indiqué que le choix du Maroc pour abriter la FIJET académie For Young Journalists réaffirme la confiance de la Fédération dans l’équipe dirigeante de l’Association, notant que ce programme comprend des événements sociaux et des conférences académiques, qui seront données par des personnalités marocaines et internationales, et des professeurs spécialisés dans leur domaine.

Ce programme a pour objectifs de permettre aux participants d’acquérir un regard différent sur le journalisme, s’entrainer sur le journalisme touristique, découvrir leur passion, rencontrer et échanger avec des professionnels du tourisme marocain, faire de nouveaux amis internationaux et de découvrir les célèbres attractions touristiques de Tanger et sa région, a fait savoir M. Senhadji, précisant que les conférences, qui seront organisées tous les matins, porteront sur des sujets en relation avec le tourisme et le journalisme de voyage, et seront animés par des experts et des professionnels du tourisme en provenance de plusieurs pays, dont les Etats Unis, l’Espagne, la Croatie, la Bulgarie, la Roumanie, la Turquie et le Maroc.

Il a noté que des excursions seront organisées tous les après-midi au profit des participants, afin de leur permettre de découvrir Tanger et sa médina, ainsi que les villes de Tétouan, Assilah, Chefchaouen et de Larache, et de se familiariser avec la culture locale pendant la manifestation, soulignant que cet événement ambitionne de promouvoir l’échange de connaissances et d’expériences entre les jeunes journalistes des différents pays du monde, et de renforcer le rayonnement international du Maroc en général, et de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima en particulier.

Quant au directeur de l’ISITT, Adnane Afquir, il s’est félicité de la tenue de cet événement international à l’Institut, soulignant l’importance de l’Académie pour jeunes journalistes dans le renforcement des capacités des journalistes touristiques et la promotion de la destination Maroc sur l’échiquier international.

Cette manifestation est l’occasion de réunir des jeunes journalistes venant de plusieurs pays avec les étudiants de l’ISIT, pour échanger des idées et des connaissances, a-t-il ajouté, faisant savoir que son établissement a formé, depuis sa création, plus de 8.500 lauréats de 60 nationalités.

M. Afquir a souligné la nécessité de développer une offre de formation qui permet de mettre sur le marché des journalistes spécialisés dans le tourisme, eu égard à l’importance du journalisme dans la promotion du tourisme.

Intervenant lors de la première master class de cette édition, Fatma Sema Kutlu, du Comité académique de la FIJET, a relevé que ce programme, organisé par la FIJET depuis plus de dix ans, vise à rapprocher les jeunes journalistes du secteur du tourisme et de leur ouvrir de nouveaux horizons pour développer leurs connaissances et leur permettre de se spécialiser en journalisme de voyage et de tourisme, afin de contribuer à leur manière au développement du tourisme mondial.

« Le Maroc est une destination fantastique, qui jouit d’une grande variété de paysages naturels », a-t-elle dit dans une allocution lue en son nom, mettant en avant la richesse et la diversité du patrimoine culturel et civilisationnel marocain.

Pour sa part, Imane Chifare du Conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hociema (CRT-TTA), a présenté un exposé sur les atouts touristiques que regorge la région du Nord et les actions engagées par le Conseil pour promouvoir l’attractivité touristique de la région, notamment en période de pandémie.

Les participants à cette manifestation, organisée en partenariat avec la Confédération nationale du Tourisme (CNT), l’Office national marocain du tourisme (ONMT), le CRT-TTA, et l’Association régionale de l’industrie hôtelière (ARIH), bénéficieront d’un programme riche et varié dans de bonnes conditions de travail et de séjour.