Région TTA: Première autogreffe réussie de cellules souches hématopoïétiques

La première autogreffe de cellules souches hématopoïétiques a été réalisée, récemment, avec succès au Centre hospitalier universitaire de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CHU-TTA), une première au niveau de la région.

Cette intervention réussie a été réalisée par le service d’hématologie clinique du CHU-TTA dirigé par Pr Regragui Safae, en collaboration avec une équipe multidisciplinaire composée de médecins, infirmiers et de techniciens des différents services cliniques et biologiques.

S’exprimant lors d’une cérémonie de célébration de cet exploit médical, tenue mardi à la Maison de vie, relevant du Centre d’oncologie de Tanger, le directeur du CHU, Pr M’hamed Harif, a souligné que cette expérience réussie fait honneur à cet établissement, qui vise à prodiguer des soins de 3è niveau et des services médicaux de qualité aux habitants de la région, notant que le personnel médical, infirmier, administratif et technique du CHU a démontré une grande capacité à s’intégrer au système de santé régional et à produire des activités de soins innovantes.

« Cette intervention médicale, qui il y a quelques années paraissait comme un rêve, est aujourd’hui une réalité », a-t-il dit, relevant que cette réussite est le fruit d’une collaboration étroite entre tous les intervenants (professeurs, infirmiers, techniciens, biologistes, administrateurs..) et leur alignement sur un objectif commun.

« Cette expérience est le début d’une belle aventure, qui permettra au CHU de contribuer à une réhabilitation de l’image de la santé publique auprès de la population », a-t-il insisté, notant que ce genre d’action permet de donner aux citoyens un nouvel espoir dans le système de santé national.

M. Harif s’est dit heureux de voir ce type d’activités réussir au niveau du CHU-TTA, relevant que cet exploit a tout le mérite d’être connu et reconnu, et contribuera certes à donner une image juste du personnel médical qui se bat tous les jours, pour développer l’offre de soins au profit des patients.

Dans une déclaration à la MAP, Pr Regragui Safae, chef de service d’hématologie clinique par intérim, a souligné que cette autogreffe de cellules souches hématopoïétiques est la première du genre au niveau de la région, notant que cette opération a été réalisée dans une structure établie au Centre d’oncologie de Tanger, notant que l’équipe soignante a pu assurer toutes les étapes de l’opération depuis le prélèvement des cellules souches jusqu’à leur greffe.

Cette intervention a été réalisée sur une patiente âgée de 49 ans atteinte de myélome multiple, qui a été admise à l’hôpital le 20 février et sortie d’aplasie le 8 mars sans aucune complication, a-t-elle fait savoir, notant que l’opération s’est déroulée dans de bonnes conditions.

Mme Regragui a précisé que l’objectif de l’autogreffe de cellules souches est de consolider la réponse obtenue avec la chimiothérapie pour essayer de la prolonger le plus longtemps possible, notant que cette technique, qui fait partie de la thérapie cellulaire, constitue un traitement salvateur de plusieurs maladies, notamment les hémopathies malignes.

Le développement de la thérapie cellulaire dans la région TTA permettra de sauver et de guérir plusieurs patients, a-t-elle relevé, notant que l’objectif est de rendre cette thérapie une routine du CHU.

Elle a affirmé que cet évènement est l’occasion de mettre en lumière cet exploit médical et saluer les efforts déployés par tous les intervenants (service de réanimation, les laboratoires du CHU, le centre régional de transfusion sanguine de Tétouan et le service de radiothérapie) qui ont contribué à la réussite de cette opération, faisant savoir qu’une deuxième patiente sera admise la semaine prochaine et d’autres malades, qui sont sur la liste d’attente, ont déjà passé l’étape prè-greffe.

De son côté, le président du Comité de greffe d’organes et de tissus du CHU-TTA, Pr Khallouk Abdelhak, a souligné que cette première autogreffe de cellules souches hématopoïétiques au CHU a été faite avec succès, grâce à la coordination étroite entre tous les intervenants, notant que cette expérience inédite va ouvrir les portes de l’avenir au CHU pour développer l’activité de la greffe au niveau de la région.

Il a fait savoir que le CHU va instaurer dans les mois à venir une activité de greffe qui portera sur la greffe des organes, des tissus et des cellules humaines, notant que l’administration du Centre s’investit pleinement dans ce projet, qui contribuera à améliorer la qualité de vie des patients de la région.

Cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence notamment de la directrice du Centre d’oncologie de Tanger, Pr Fatima Zahra El M’rabet, et de professionnels de santé de la région, a été marquée par la présentation d’un exposé par Pr Regragui Safae sur l’utilisation des cellules souches hématopoïétiques en médecine régénérative et le processus de coordination entre les différents intervenants.