L’engagement de SM le Roi en faveur de la coopération et de la solidarité entre les pays africains mis en avant au Moussem d’Assilah

Les participants à un colloque sous le thème « le Maghreb et le Sahel: l’inéluctable partenariat? », dans le cadre des travaux du Moussem culturel international d’Assilah, ont salué l’engagement soutenu de SM le Roi Mohammed VI en faveur du renforcement des liens de coopération et de solidarité agissante entre les pays africains.

Dans le communiqué final du colloque, qui s’est déroulé du 29 au 31 octobre dans le cadre de la session d’automne du Moussem culturel international d’Assilah, organisée sous sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, les participants ont exprimé leur profonde gratitude au Souverain pour Sa sollicitude à l’égard du Moussem et Son engagement soutenu en faveur du renforcement des liens de coopération et de solidarité agissante entre les pays africains, singulièrement entre ceux du Maghreb et du Sahel.

Par ailleurs, les participants à ce colloque, premier parmi six organisés du 29 octobre au 18 novembre dans le cadre du Moussem culturel international d’Assilah, se sont félicités de la qualité des débats qui ont été placés sous le sceau de la rigueur analytique et de la détermination de tous à oeuvrer pour le triomphe des objectifs de paix, de développement inclusif, de justice sociale et de durabilité environnementale adoptés par la communauté internationale.

Ils se sont également dits « résolus à créer une association des Amis d’Assilah pour, entre autres missions, promouvoir les idéaux du Moussem culturel et accroître son rayonnement international, et à entreprendre toute activité susceptible d’intensifier la coopération afro-africaine ».

Les participants ont, en outre, adressé leurs vifs remerciements à la Fondation du Forum d’Assilah, aux autorités locales et aux habitants d’Assilah pour l’accueil chaleureux et les excellentes dispositions prises en vue d’assurer la parfaite tenue de ce colloque.

Les travaux de cette manifestation seront marqués par l’organisation de cinq autres colloques traitant des questions géopolitiques actuelles et d’activités artistiques et culturelles.

Il s’agit de colloques sous les thèmes « Quel avenir pour la démocratie électorale? » (du 3 au 5 novembre), « Les Arabes et les nouvelles mutations régionales et internationales : où va le panarabisme? » (8-10 novembre), et « Cheikh Zayed: la vision d’un leader éclairé » (12-13 novembre), ainsi que d’une conférence-hommage au vétéran de la presse marocaine, Mohamed Brini (11 novembre) et de la deuxième rencontre poétique « Langage de la poésie arabe aujourd’hui » (16-17 novembre).