Le SG de la Fondation du Forum d’Assilah reçoit à Dubaï le Prix Al-Owais

Le secrétaire général de la Fondation du Forum d’Assilah, Mohamed Benaissa, a reçu, mercredi soir à Dubaï, le Prix Sultan Bin Ali Al-Owais, qui est à sa 17-ème édition, remporté par la Fondation dans la catégorie ‘’réalisation culturelle et scientifique’’.

Selon un Communiqué de la Fondation Sultan Bin Ali Al-Owais, le prix a été remis lors d’une cérémonie organisée à l’occasion de l’hommage rendu aux lauréats du prix dans ses différentes catégories.

Les primés sont, outre la Fondation du Forum d’Assilah, le poète libanais Elias Lahoud dans le domaine de la poésie, le romancier syrien Nabil Suleiman dans le domaine de l’histoire et du roman théâtral, le critique Abdelmalek Mortadh dans le domaine des études littéraires et de la critique, et le penseur Ahmed Zayed dans la catégorie des études humaines et futures.

Dans une allocution lors de la cérémonie, au nom des lauréats, M. Mohamed Benaissa a indiqué qu’au cours des dernières décennies, un système efficace s’est développé aux Emirats arabes unis pour la promotion de la pensée et de la culture dans ses diverses manifestations, notant, qu’en parallèle, des formes de motivation, de soutien et d’encouragement sont apparues dans ce domaine.

Pour sa part, Anwar Mohamed Karkach, président du conseil d’administration de la Fondation, a souligné que la célébration d’un groupe d’élite d’innovateurs dans le cadre de la 17-ème édition du Prix culturel Sultan Bin Ali Al-Owais se veut une célébration du talent et de la créativité, et un hommage à des personnalités qui ont beaucoup donné dans les domaines de la culture, de la pensée et de la science.

Au cours de la cérémonie, lecture a été donnée au communiqué du Conseil d’administration concernant le lauréat du Prix d’excellence culturelle et scientifique (Fondation du Forum d’Assilah,), qui a confirmé que la Fondation se distingue par une dimension sociale et humaine dans ses activités, car elle prépare des écoles modèles, octroie des bourses, en sus de la mise en place d’un foyer pour accueillir les personnes âgées, notant que la Fondation supervise également un projet visant à réaliser environ 900 logements destinés à loger les habitants des bidonvilles, ainsi que des musées, des théâtres et d’autres projets productifs.

Le Festival du Moussem culturel international d’Assilah représente l’une des formes les plus importantes d’attractions touristiques pour la ville et couvre tous les domaines artistiques tels que la littérature, la musique, la peinture et la sculpture, a ajouté le communiqué, rappelant que la ville se transforme pendant ce festival en une exposition artistique ouverte qui attire des visiteurs, des créateurs et des écrivains du monde entier.

La ville d’Assilah accueille aussi lors du festival un pays en tant qu’invité d’honneur, et réunit dans un espace culturel des écrivains, des critiques, des groupes de musique, des artistes, des journalistes et d’autres créateurs.

Le communiqué a souligné que l’attribution du prix de la réalisation culturelle et scientifique de cette édition à la Fondation du Forum d’Assilah, récompense son rôle exceptionnel dans la réalisation des objectifs culturels, sociaux et de développement découlant de la profondeur des valeurs civilisationnelles de la culture libre qui prône le dialogue avec l’autre pour valoriser la culture arabe dans le monde, et répandre l’idée d’acceptation et de tolérance pour comprendre les autres civilisations.

Il est à noter que lors de la cérémonie, les lauréats du prix dans ses différentes catégories ont été décorés et des médailles d’or leur ont été remises, ainsi qu’un précieux certificat technique.

La cérémonie a été marquée aussi par la projection d’un film documentaire récent sur le prix et par la lecture du rapport du jury, en plus de l’exposition de « portraits » des lauréats qui ont été réalisés par un groupe d’artistes chevronnés, et qui seront montés à l’exposition permanente des lauréats dans la grande salle d’exposition de la Fondation.