La Commanderie des croyants, une institution agissante et une composante essentielle de l’identité nationale marocaine (M. Toufik)

Tétouan -La Commanderie des croyants au Maroc est une institution agissante et une composante essentielle de l’identité nationale marocaine, a indiqué jeudi, à Tétouan, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq.

S’exprimant lors du colloque inaugural marquant la célébration de la désignation de Tétouan comme « Capitale de la société civile » pour l’année 2022, M. Toufiq a souligné que la Commanderie des croyants n’est pas une institution honorifique héritée de l’histoire du Royaume, mais plutôt une institution agissante qui interagit avec les causes de la patrie et les questions spirituelles du peuple en particulier.

Et d’ajouter lors de cette conférence intitulée « le rôle de la Commanderie des croyants dans la paix spirituelle des Marocains et la cohésion sociale « , que cette institution a constitué tout au long de l’histoire du Royaume du Maroc, et en particulier au cours de l’époque actuelle, une composante essentielle de l’identité nationale et un système sociétal et démocratique de gouvernance qui préserve l’identité nationale.

Il s’agit d’une institution que les Marocains ont acceptée depuis environ 13 siècles, a-t-il rappelé, notant que la Commanderie des croyants constitue un gage des constantes religieuses, politiques et sociales de la Nation.

La Commanderie des croyants se veut un pilier qui renforce les liens entre le Roi et le peuple, a ajouté le ministre, soulignant que cette institution représente un modèle unique basé sur les liens d’allégeance.

Au cours des deux dernières décennies, a-t-il enchaîné, cette institution est restée attachée aux racines religieuses tout en s’érigeant en système de gestion des affaires religieuses, spirituelles et sociales avec sagesse et clairvoyance, indiquant que la Commanderie des croyants demeure le garant de la sécurité du pays dans ses aspects spirituels, moraux et politiques.

La Commanderie des croyants au Maroc est une institution qui s’adapte aux évolutions et jouit de l’efficacité politique réaliste ainsi que d’une pleine conscience des intérêts suprêmes de la patrie, a-t-il relevé.

Cette institution s’intéresse également aux questions de la religion en termes de protection, de formation, d’enseignement et d’éducation, ainsi qu’à la garantie des conditions de développement pour la société, la mise en ouvre des dispositions de la Constitution et la consécration du pluralisme politique et des affluents culturels sous toutes ses formes , a noté M. Toufiq.

La Commanderie des croyants, comme le prouvent l’histoire et la réalité, garantie la paix, la sécurité et la stabilité et assure au Maroc et aux Marocains l’immunité contre toutes sortes d’extrémisme et d’ignorance, tout en consacrant un Islam tolérant et modéré.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, l’événement de la célébration de la désignation de Tétouan comme « Capitale de la société civile » pour l’année 2022 est le fruit du partenariat entre le ministère délégué chargé des Relations avec le parlement et l’Organisation internationale de la société civile pour les valeurs de citoyenneté, de développement et de dialogue, en coopération avec l’Association Tétouan Asmir pour le développement socio-économique, culturel et sportif.