Fahs-Anjra: Une offre abondante et des prix stables sur les marchés

La situation de l’approvisionnement des marchés permanents et hebdomadaires au niveau de la province de Fahs-Anjra se caractérise par une offre abondante en denrées alimentaires et la stabilité des prix de manière générale.

La commission provinciale mixte de surveillance des prix, de la concurrence et de la protection des consommateurs, relevant de la division des affaires économiques et de la coordination de la province de Fahs-Anjra, effectue ainsi des visites de contrôle périodiques pour assurer le suivi de l’état d’approvisionnement des marchés de la province en produits alimentaires et en bétail.

Dans ce cadre, la commission mixte a effectué, jeudi, une visite de terrain au marché hebdomadaire de la commune Anjra, l’un des plus grands de cette province rurale, où elle a constaté l’abondance et la diversité de l’offre des produits de grande consommation, et la stabilité de leurs prix.

Le marché hebdomadaire « Khemis Anjra » constitue un centre commercial pour les habitants des villages et des agglomérations situés dans la commune d’Anjra ou les communes avoisinantes, et une plateforme importante pour les commerçants où ils écoulent leurs produits.

Pour El Mrabti Rachdi, de la division des affaires économiques et de la coordination, ces missions de contrôle régulières et périodiques s’inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre des dispositions de la loi n° 31.08 édictant des mesures de protection du consommateur, et la loi n°77.15 portant interdiction de la fabrication, la commercialisation et de l’utilisation de sacs en matières plastiques.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, le responsable a précisé que, dans le cadre de ces missions de routine, la commission mixte a effectué, ce jeudi, une mission de contrôle au marché hebdomadaire d’Anjra, où elle a constaté que le marché est approvisionné de façon abondante en denrées alimentaires nécessaires, et que les prix sont abordables et stables pour la plupart des produits alimentaires, à l’exception de quelques articles.

Il a souligné que la commission veille à surveiller la qualité des produits exposés, les conditions de leur stockage et de leur présentation aux clients, et le bon respect des commerçants de la publication des prix, en plus de la sensibilisation des commerçants et des clients aux normes de sécurité sanitaire des produits alimentaires, sous peine de sanctions prévues par les lois en vigueur.

Cette commission, qui réunit des représentants des autorités locales, de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), et du ministère de la Santé, s’attèle au contrôle de la qualité des produits frais, et à la surveillance de l’état du bétail et des volailles destinés à la vente, la date de péremption des produits transformés, l’état des équipements de réfrigération pour les commerçants de poisson, de viande et de denrées périssables, en plus de la sensibilisation des commerçants à l’affichage des prix.