M’diq-Fnideq: Des journées portes ouvertes au profit des porteurs de projets

La Maison de la Culture de Fnideq a abrité, lundi, des journées portes ouvertes de l’entrepreneuriat au profit des porteurs de projets, afin de soutenir et d’accompagner les jeunes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat.

Cette initiative, organisée par le Centre régional d’investissement (CRI) et l’Agence nationale de la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), sous l’égide de la Wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, sous le thème « La convergence des programmes d’appui à l’entrepreneuriat, un levier d’inclusion socio-économique des jeunes », vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial et à favoriser la complémentarité entre les différents programmes d’appui à l’entrepreneuriat.

Cet événement, organisé en partenariat avec la préfecture de M’diq-Fnideq et l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), ambitionne de permettre aux jeunes porteurs de projets de la préfecture d’être en relation avec les différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial, afin de bénéficier de l’orientation et de l’accompagnement, ainsi que le contact direct avec les banques, pour échanger sur les possibilités de financement offertes par le Programme national intégré d’accompagnement et de financement des petites entreprises et porteurs de projets (PIAFE), en vue d’exploiter les opportunités d’investissement offertes au niveau de la préfecture d’une part, et de réussir l’intégration économique des jeunes, d’autre part.

Lors de cette 4è escale des journées portes ouvertes de l’entrepreneuriat, l’accent a été mis sur l’importance du PIAFE, qui vient s’ajouter à de multiples initiatives collectives, telles que le programme relatif à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes, qui s’inscrit dans le cadre de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), visant l’amélioration de la situation économique et sociale des populations défavorisées, notamment les jeunes, par l’accompagnement à l’emploi et à l’entrepreneuriat ainsi que l’appui aux projets s’inscrivant dans l’économie sociale et solidaire.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, Yassin Jari, a abordé la relation étroite entre les questions des jeunes et la problématique de croissance, d’investissement et d’emploi, soulignant que la promotion de la situation des jeunes passe par la création d’initiatives et de projets concrets, en vue de leur permettre de libérer leurs énergies créatives et de créer des opportunités d’emplois et de revenus stables, à même de leur assurer la stabilité et leur permettre de contribuer activement au développement du pays.

M. Jari a relevé que l’INDH, en application des Hautes instructions royales, est devenue l’un des programmes importants pour l’intégration des jeunes dans le processus de développement local et national et un modèle de développement intégré, passant en revue un certain nombre de projets mis en œuvre au niveau de la préfecture.

Dans ce cadre, il a évoqué le programme d’initiatives économiques intégrées de la préfecture de M’diq-Fnideq pour la période 2021-2023, mis en œuvre dans le cadre de l’INDH avec une enveloppe budgétaire de 30 millions de dirhams (MDH), ainsi que le programme d’insertion par les activités économiques 2021″ avec une enveloppe de 10 MDH, le programme « Régions émergentes » avec une enveloppe de 12 MDH, et le programme de développement de l’économie sociale et solidaire (12 MDH).

Le gouverneur a, par ailleurs, assuré qu’il s’agit de programmes prometteurs visant à soutenir les jeunes et les femmes porteurs de petits et très petits projets, notant qu’ils ont permis de financer plus de 298 projets pour une enveloppe budgétaire globale de plus de 13 MDH.

Dans une déclaration à la MAP, Siham Benabdenbi, du Centre régional d’investissement, a fait savoir que la caravane de l’entrepreneuriat a fait escale à M’diq Fnideq, pour sa 4è étape, avec la participation de tous les acteurs de l’écosystème entrepreneurial, pour mettre en avant les programmes de soutien et d’accompagnement disponibles au niveau régional et national, notant que cette caravane vise à créer des canaux de communication directs avec les jeunes de la préfecture, pour être à l’écoute de leurs problèmes et leurs aspirations, et les accompagner dans la réalisation de leurs projets.

Des espaces dédiés aux rencontres B to B avec les jeunes ont été ainsi mis à la disposition des banques et des acteurs publics et associatifs de l’écosystème entrepreneurial, en plus de l’organisation d’un séminaire sur « l’export et le commerce international ».