Inauguration du nouveau siège du tribunal de première instance de Tétouan

Le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader a procédé, vendredi, à l’inauguration du nouveau siège du tribunal de première instance et de la section de la justice de la famille à Tétouan, réalisés pour un investissement d’environ 102,96 millions de dirhams (MDH).

Le ministre, qui était accompagné notamment du premier président de la Cour d’Appel de Tétouan, Mustapha El Ghazal, du procureur général du Roi près cette cour, Rachid Khair, du président du tribunal de première instance, Abdelhadi Rouichi, du procureur du Roi près ce tribunal, Abderrahim Falah, du Bâtonnier de l’Ordre des avocats de Tétouan, Mohamed Kamal Mehdi, et des représentants des métiers de la justice, a visité les différentes structures et dépendances de ce tribunal et de la section de la justice de la famille, qui ont été bâtis sur une superficie de 10.000 m2, dont 13.850 m2 couverte répartie sur trois niveaux.

Le tribunal de première instance comporte notamment 72 bureaux, deux salles d’archives, des salles de comparution, une salle de détention, une salle des objets saisis, 6 salles d’audience, 2 bureaux réservés aux responsables judiciaires, deux autres pour les fonctionnaires, une salle de réunion et de formation et une bibliothèque.

De son côté, la section de la justice de la famille comprend 25 bureaux, deux salles d’archives, une buvette, un espace d’infirmerie, 2 salles d’audience, un espace de conciliation, et 2 bureaux pour les responsables judiciaires.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, le ministre a souligné que ces deux structures judiciaires font partie d’une nouvelle génération de bâtiments abritant des tribunaux au niveau de tout le territoire marocain, qui ont été bâtis selon les normes de l’architecture marocaine authentique, tout en intégrant les différents critères de la qualité et de l’efficience judiciaires, à travers la mise en place des bureaux front office, des salles d’audience et de réunion, et des bureaux réservés aux responsables judiciaires et aux fonctionnaires, ainsi que des espaces de détention et de conciliation.

M. Ben Abdelkader a affirmé que ces structures devront permettre aux différentes composantes de la Justice de travailler dans de bonnes conditions et d’accueillir les justiciables dans des conditions convenables, appelant à déployer davantage d’efforts pour renforcer l’efficience judiciaire, en particulier dans le contexte difficile de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

Il a, à cet égard, assuré que tous les intervenants dans le domaine de la justice ont réitéré leur engagement à continuer à coopérer, chacun dans son domaine de spécialité, pour renforcer l’indépendance de la justice, affirmant que le ministère continuera à mettre à la disposition de l’autorité judiciaire toutes les ressources financières, logistiques et humaines nécessaires et à même de lui permettre de jouer son rôle dans la protection de la sécurité judiciaire des citoyens marocains.

Cette cérémonie a été marquée également par la signature d’un mémorandum d’entente sur la formation à l’utilisation de la plateforme d’échange électronique des avocats entre le ministère de la Justice et l’Ordre des avocats de Tétouan.

Signé par MM. Ben Abdelkader et Kamal Mehdi, l’accord vise notamment à former les avocats du barreau de Tétouan quant à l’utilisation de la plateforme d’échange par voie électronique, qui a pour objectif de faciliter l’échange électronique des documents entre les avocats et les tribunaux en confirmant leur authenticité via une signature électronique.

Cette plateforme s’assigne également pour objectif d’archiver par voie électronique les dossiers des avocats, en leur permettant de les consulter à tout moment.

Le ministre a, par ailleurs, visité le projet de construction d’un centre du juge résident à Oued Laou, qui sera érigé sur une superficie d’environ 3.000 m2, pour un investissement d’environ 8 MDH.

Dans une déclaration à la MAP, Ghazza Bouchra, architecte et cheffe de division des constructions et gestion du patrimoine immobilier au ministère de la Justice, a souligné que ce projet vise à rapprocher la justice du citoyen, notant que cette structure judiciaire sera composée de deux salles d’audience et de deux autres d’archives, ainsi que des bureaux pour les responsables judiciaires et des salles de réunion.

Il est à noter que plusieurs projets sont en cours de réalisation au niveau de la circonscription judiciaire de Tétouan, dont celui relatif à l’aménagement du centre judiciaire de Zoumi à Ouezzane pour un investissement de plus de 6,61 MDH, tandis que d’autres sont en cours d’étude, à savoir la poursuite de la construction de la section de la justice de la famille à Ouezzane, et la construction d’un centre judiciaire à Mokrisset, d’un centre du juge résident à Oued Laou, et d’un tribunal de première instance à M’diq, ainsi que les travaux du renforcement et d’aménagement du tribunal de première instance de Chefchaouen, pour un coût global de plus de 84,20 MDH.